En naviguant sur notre site vous acceptez l'installation et l'utilisation des cookies sur votre ordinateur. En savoir +

Menu Logo Principal VETAgroSup CHU Clermont-Ferrand

LymeSnap

LA MONTAGNE : La maladie de Lyme étudiée à la loupe dans les Combrailles (25/03/2017)

illustration-herbes-hautes-et-tique_300x200.jpg
© LINDAUER Thierry
Une information générale sur la maladie de Lyme et l’étude qui débute le 1er avril a eu lieu à Saint-Gervais-d’Auvergne (Puy-de-Dôme). Menée par l’Inra et le CHU elle sollicite directement la population. Une grande première.

Une maladie méconnue

Cette maladie transmise lors de piqûre de tiques a des symptômes qui peuvent correspondre à d'autres maladies comme la fatigue, des maux de tête, douleurs articulaires, des raideurs dans la nuque. Et les diagnostics biologiques ne sont pas très précis. « Le premier test appelé Elisa permet de détecter les anticorps contre la bactérie mais cela ne permet pas de savoir si on est malade, seulement qu'on a été en contact avec cette bactérie. Et le deuxième test appelé le Western Blot permet de savoir si l'infection est récente ou pas », a expliqué le professeur Olivier Lesens, du service des maladies infectieuses et tropicales du CHU de Clermont. Les médecins aimeraient avoir des tests pour détecter directement la maladie.

LAMONTAGNE