En naviguant sur notre site vous acceptez l'installation et l'utilisation des cookies sur votre ordinateur. En savoir +

Menu Logo Principal VETAgroSup CHU Clermont-Ferrand

LymeSnap

Présentation de l'étude

Etude participative

Fruit de la collaboration entre l’INRA et le CHU de Clermont-Ferrand,

le projet LYMESNAP est un projet de recherche participative

visant à obtenir une meilleure estimation du nombre de nouveaux cas de maladie de Lyme en Pays de Combrailles. Pour ce faire, nous faisons appel à la population pour recenser les cas de forme cutanée de maladie de Lyme en Pays de Combrailles entre avril 2017 et mars 2018.

Le projet est financé par un PHRC (Programme Hospitalier de Recherche Clinique) du CHU de Clermont-Ferrand et l’INRA.
Il a reçu l’avis favorable du CPP (Comité de Protection des Personnes) Sud Est V.

combrailles_800px.jpg

Le Pays des Combrailles dans le Puy-De-Dôme

a été choisi pour mener l’étude LYMESNAP car il est caractérisé par un paysage bocager présentant des alternances de pâturages/bois/haies et d'un climat à tendance océanique propices au développement des populations de tiques. Plusieurs études antérieures menées par nos laboratoires soulignent la présence de populations abondantes de tiques. L’agriculture dans les Combrailles est essentiellement dédiée à l’élevage extensif ce qui permet une forte proximité entre les animaux domestiques, la faune sauvage et la population humaine. De par les activités professionnelles et les activités de loisirs, l’homme peut entrer en contact avec une tique infectée qui attend le passage d’un animal dans la végétation.

LymeSnap a pour objectif d’ajuster ces estimations

grâce à l’implication de la population générale. Chaque personne exposée à des tiques en Pays des Combrailles et présentant suite à cette exposition une « tâche cutanée rouge » pouvant être rapprochée de l’Erythème migrant peut participer à cette étude. Pour participer, il suffit d’envoyer par SMS ou par mail la photo de la lésion au numéro ou à l’adresse indiquée dans le protocole simplifié

Le projet présente deux volets complémentaires qui permettront à eux deux d’évaluer la pertinence de notre étude participative :

  1. Le premier volet concerne le recensement du nombre de cas d’Erythème migrant déclaré par la population générale entre avril 2017 et mars 2018.

  •  Si vous avez été piqué par une tique en Pays des Combrailles et qu’une tâche rouge suspecte apparaît sur votre peau, vous pouvez participer à l’étude LymeSnap.
morsures-tiques_800px.jpg

Pour participer

il vous suffit d’envoyer ou de faire envoyer  une photo de votre tâche rouge par téléphone (MMS) au 07 51 52 98 31 ou par mail à lyme-snap@chu-clermontferrand.fr (en indiquant un numéro de téléphone où vous rappeler).

Vous serez rappelé(e) par un infectiologue du CHU de Clermont-Ferrand qui pourra vous conseiller sur la marche à suivre et vous posera quelques questions permettant de préciser les circonstances de l’apparition de la tâche rouge suite ou non à une piqûre de tique : "Je participe à l'étude"

Cette participation ne remplace en aucun cas la consultation médicale.

   2. Le deuxième volet porte sur le recensement du nombre de nouveaux cas d’Erythème Migrant par mois par les médecins (consultations) et les pharmaciens (délivrance de médicaments). Les médecins et pharmaciens de la zone recevront un questionnaire mensuel sur l’étude

Ces deux approches seront comparées afin de pouvoir évaluer la pertinence de l’approche participative

Pour toute question sur l'étude, contactez : lymesnap@inra.fr

afficheEPIA_CHU_72dpi.jpg