En savoir plus

Notre utilisation de cookies

« Cookies » désigne un ensemble d’informations déposées dans le terminal de l’utilisateur lorsque celui-ci navigue sur un site web. Il s’agit d’un fichier contenant notamment un identifiant sous forme de numéro, le nom du serveur qui l’a déposé et éventuellement une date d’expiration. Grâce aux cookies, des informations sur votre visite, notamment votre langue de prédilection et d'autres paramètres, sont enregistrées sur le site web. Cela peut faciliter votre visite suivante sur ce site et renforcer l'utilité de ce dernier pour vous.

Afin d’améliorer votre expérience, nous utilisons des cookies pour conserver certaines informations de connexion et fournir une navigation sûre, collecter des statistiques en vue d’optimiser les fonctionnalités du site. Afin de voir précisément tous les cookies que nous utilisons, nous vous invitons à télécharger « Ghostery », une extension gratuite pour navigateurs permettant de les détecter et, dans certains cas, de les bloquer.

Ghostery est disponible gratuitement à cette adresse : https://www.ghostery.com/fr/products/

Vous pouvez également consulter le site de la CNIL afin d’apprendre à paramétrer votre navigateur pour contrôler les dépôts de cookies sur votre terminal.

S’agissant des cookies publicitaires déposés par des tiers, vous pouvez également vous connecter au site http://www.youronlinechoices.com/fr/controler-ses-cookies/, proposé par les professionnels de la publicité digitale regroupés au sein de l’association européenne EDAA (European Digital Advertising Alliance). Vous pourrez ainsi refuser ou accepter les cookies utilisés par les adhérents de l'EDAA.

Il est par ailleurs possible de s’opposer à certains cookies tiers directement auprès des éditeurs :

Catégorie de cookie

Moyens de désactivation

Cookies analytiques et de performance

Realytics
Google Analytics
Spoteffects
Optimizely

Cookies de ciblage ou publicitaires

DoubleClick
Mediarithmics

Les différents types de cookies pouvant être utilisés sur nos sites internet sont les suivants :

Cookies obligatoires

Cookies fonctionnels

Cookies sociaux et publicitaires

Ces cookies sont nécessaires au bon fonctionnement du site, ils ne peuvent pas être désactivés. Ils nous sont utiles pour vous fournir une connexion sécuritaire et assurer la disponibilité a minima de notre site internet.

Ces cookies nous permettent d’analyser l’utilisation du site afin de pouvoir en mesurer et en améliorer la performance. Ils nous permettent par exemple de conserver vos informations de connexion et d’afficher de façon plus cohérente les différents modules de notre site.

Ces cookies sont utilisés par des agences de publicité (par exemple Google) et par des réseaux sociaux (par exemple LinkedIn et Facebook) et autorisent notamment le partage des pages sur les réseaux sociaux, la publication de commentaires, la diffusion (sur notre site ou non) de publicités adaptées à vos centres d’intérêt.

Sur nos CMS EZPublish, il s’agit des cookies sessions CAS et PHP et du cookie New Relic pour le monitoring (IP, délais de réponse).

Ces cookies sont supprimés à la fin de la session (déconnexion ou fermeture du navigateur)

Sur nos CMS EZPublish, il s’agit du cookie XiTi pour la mesure d’audience. La société AT Internet est notre sous-traitant et conserve les informations (IP, date et heure de connexion, durée de connexion, pages consultées) 6 mois.

Sur nos CMS EZPublish, il n’y a pas de cookie de ce type.

Pour obtenir plus d’informations concernant les cookies que nous utilisons, vous pouvez vous adresser au Déléguée Informatique et Libertés de l’INRA par email à cil-dpo@inra.fr ou par courrier à :

INRA
24, chemin de Borde Rouge –Auzeville – CS52627
31326 Castanet Tolosan cedex - France

Dernière mise à jour : Mai 2018

Menu Logo Principal Logourepavril2019

UMR 0874 Ecosystème Prairial (UREP)

PaSim

PASIM

PaSim est un modèle mécaniste biogéochimique de simulation d'un écosystème prairial géré. Il simule, à l'échelle d'une parcelle, les flux de carbone, d'azote, d'eau et d'énergie à l'interface entre le sol, la végétation, les animaux et l'atmosphère. PaSim est composé de plusieurs sous-modèles représentant les processus de la végétation, du microclimat, de la biologie et de la physique du sol. La végétation y est représentée à l'échelle de la communauté et a été initialement paramétrée pour une prairie permanente, composée de graminées et de légumineuses.

PaSim a été adapté par Riedo et al. [1998] du modèle Hurley Pasture Model (HPM) de Thornley [1998]. Il a été amélioré par Schmid et al. [2001] pour simuler la production et les émissions de N2O, puis par Riedo et al. [2002] pour simuler la volatilisation d'ammoniac. Vuichard et al. [2007] ont également modifié les effets du stress hydrique et de la sénescence sur la dynamique de la végétation et intégré les effets de la qualité de la ration sur les émissions animales de méthane. Depuis, notre laboratoire a revu le paramétrage du stress hydrique, changé la méthode de calcul de la diffusion du N2O, ajouté une couche de litière en surface du sol jouant le rôle d'isolant et développé une nouvelle méthode analytique d'équilibre de la matière organique du sol. Un module d'irrigation, de labour, et fertilisation automatisée ont également été ajoutés. Le code, en Fortran 90, contient actuellement environ 60 000 lignes.

PaSim est utilisé intensivement dans projets de recherche européens (CarboEurope IP, NitroEurope IP, CARBO-Extreme) et français (CLIMATOR, VALIDATE), dont le but est d'étudier les cycles du carbone et de l'azote, l'activité de séquestration de carbone et les émissions de gaz à effets de serre au niveau des prairies, ainsi que les effets du changement et de la variabilité climatique.

Les principales limites du modèle sont :

  • - Sa représentation de la végétation. PaSim utilise une approche par compartiment, négligeant en grande partie le rôle fonctionnel de la diversité.
  • - Concernant les animaux, PaSim ne permet pour l'instant de simuler qu'un troupeau de vaches laitières en pâturage continu. le poids de ces dernières reste constant, elles sont nourries exclusivement à l'herbe et le calcul de leurs performances reste simpliste et se limite au calcul de la production laitière.
  • - La simulation des effets des fortes températures et des sécheresses sévères.

Dans le cadre de sa thèse (Modélisation des impacts du changement climatique sur les écosystèmes prairiaux et adaptations possibles des systèmes d'élevage), A. I. Graux a introduit notamment deux développements :

  • - la fraction de légumineuses est désormais dynamique et simulée grâce à un algorithme semi-empirique tenant compte du ratio C:N [Thornley, 2001] et des effets de la compétition pour la lumière.
  • - Certains des paramètres ou traits de la végétation sont maintenant calculés dynamiquement, sous l'hypothèse qu'ils sont représentatifs du comportement de la communauté, et dérivent sous l'influence de gradients de ressources ( N, H2O, CO2) et de perturbation (fauche, pâturage).

Le module animal de PaSim est actuellement en cours de développement afin

  • i) d'améliorer la simulation des performances de troupeaux laitiers,
  • ii) de permettre la simulation de troupeaux allaitants représentés par un couple vache-veau, de complexifier le rationnement (foin, ensilage et concentrés) et
  • iii) de prendre en compte le type de production (lait ou viande) sur les émissions de méthane.

Pour des informations complémentaires, veuillez contacter Raphaël Martin au 04 43 76 16 08  - @ raphael.martin[at]inra.fr